Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Signature convention Toulouse Ingénierie

Bandeaux photo de la rubrique

Fil d'arianne

Signature de la convention Toulouse Ingénierie

Toulouse Ingénierie, une synergie gagnante pour l’un des premiers pôles français  de la formation d’ingénieurs

L’ENAC, l’ICAM, l’INP Toulouse, l’INSA Toulouse, l’ISAE-SUPAERO, Mines Albi, l’Université Toulouse III – Paul Sabatier et le CUFR Jean-François Champollion signent, mardi 10 novembre 2015, l’accord de consortium « Toulouse Ingénierie ». Une avancée décisive, qui va permettre d’amplifier les synergies et donner aux écoles d’ingénieurs de Midi-Pyrénées une visibilité accrue au plan national et international.

Créé depuis deux ans sous la forme d’un espace de concertation, né du programme national IDEX (Initiatives d’excellence), Toulouse Ingénierie est un poids lourd de la formation d’ingénieurs, représentant 2500 ingénieurs diplômés chaque année.

Les 14 formations qui composent ce collectif bénéficient d’une forte reconnaissance dans leurs domaines respectifs. Membres de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, elles se sont rassemblées au sein de Toulouse Ingénierie pour améliorer leur coopération et bénéficier d’une dynamique commune.

À l’origine, le projet DEFI Diversités : un projet précurseur et fédérateur

Porté par l’INP Toulouse, l’INSA Toulouse, l’ISAE-SUPAERO et Mines Albi, le projet « Déployer l’Excellence en Formations d’Ingénieurs par et pour les Diversités » a été labellisé IDEFI en 2012. Les actions communes menées visent à adapter les pratiques pédagogiques à la diversité des publics étudiants et à développer les compétences attendues par le monde socio économique.

Toulouse Ingénierie : un élargissement des coopérations et la mise en place d’actions concrètes

Les actions IDEFI trouvent naturellement leur prolongement au bénéfice de tous les établissements de Toulouse Ingénierie qui va notamment permettre de multiplier les domaines de collaboration entre ses différentes formations.

Parmi les objectifs prioritaires figurent :

  • l’amélioration de la lisibilité de l’offre de formation vis à vis des étudiants français et internationaux,
  • la diversification du recrutement,
  • le soutien aux démarches d’innovation pédagogique
  • la synergie entre les établissements, les enseignants, les étudiants.

Le monde de l’entreprise est lui aussi partie prenante depuis la création du projet IDEFI.  Les acteurs économiques sont présents au sein du Conseil de prospective de Toulouse Ingénierie.

 Toulouse Ingénierie : une coopération pérenne

Toulouse Ingénierie a en effet pu valider pendant deux ans l’intérêt de la démarche en initiant plus d’une trentaine d’actions.

C’est ainsi, que :

  • les directions et les équipes pédagogiques des établissements travaillent ensemble de façon régulière,
  • des formations conçues en commun par plusieurs équipes ont émergé,
  • des équipements tels que des salles de pédagogie active ont été mis en place,
  • une année passerelle destinée aux étudiants de première année de médecine a été créée

Autant d’initiatives qui ont vocation à se multiplier dans les années à venir, pour conforter et amplifier la renommée des formations d’ingénieurs en Midi-Pyrénées.

 

 Toulouse Ingénierie est composé des écoles et formations suivantes : CMI, ENAC, ICAM, INP- EI PURPAN,  INP-ENIT, INP-ENM, INP-ENSAT, INP-ENSEEIHT, INP-ENSIACET, INSA, ISAE-SUPAERO, ISIS, Mines Albi, UPSSITECH.

 

 

 

 


Fil d'arianne