ENIT

Vous êtes reçu à l'ENIT

Si l'épidémie semble être sous contrôle et s'il convient collectivement de l'espérer et de s'en réjouir, des mesures sanitaires devront encore probablement être observées à la rentrée 2020 afin d'éviter qu'une nouvelle vague pandémique ne voie le jour. En effet, le virus continue à circuler. Il convient donc d’être prudent, d’appliquer les gestes barrières et les règles de distanciation sociale. C'est au demeurant ce qu'indique le conseil scientifique COVID-19 qui estime que, quel que soit le contrôle de la pandémie, des mesures de sécurité devront continuer à être respectées. 

 

Le principe général est de continuer à accompagner les étudiants de l’école vers la réussite en favorisant les enseignements en présentiel, dans la mesure du possible, et tout particulièrement pour les étudiants de première année. Cependant, pour permettre le respect des règles sanitaires en vigueur ou celles à venir, il est possible que l’école ne soit pas temporairement en mesure d’accueillir l’ensemble de ses étudiants comme habituellement. Il convient donc d’adopter de nouvelles modalités d’accueil, qui s’inscrivent dans les directives ministérielles et qui auront des conséquences sur les pratiques pédagogiques. Mais les mesures proposées permettront la réversibilité si les consignes sanitaires nationales s’assouplissent. Notre protocole vise à organiser nos activités à compter de la rentrée prochaine, sans préjudice des assouplissements qui pourraient y  être apportés en cas d'évolution sanitaire favorable et dans la perspective du retour vers une « semi-normalité » du fonctionnement du site à terme.

 

Si nous ne pouvons pas accueillir tous les étudiants en présentiel, les modalités d’enseignement à distance permettront l’hybridation des formations. Ceci permettra également d’anticiper une éventuelle résurgence de l’épidémie qui entraînerait un nouveau confinement ou de la survenue d’un cluster conduisant à une interdiction d’enseignement en présentiel. Conformément à la réglementation, les modalités de contrôle des connaissances devront être adoptées au plus tard dans le mois suivant la rentrée. Dès ce stade, différentes options seront envisagées en fonction des évolutions possibles de la situation sanitaire.

 

La règle de distanciation physique, dont le principe est le respect d'une distance minimale d'un mètre entre chaque personne, permet d'éviter les contacts directs, une contamination respiratoire et/ou par gouttelettes. Cette règle doit être impérativement respectée dans tous les contextes et tous les espaces (locaux d'enseignement mais également arrivée et abords de l'établissement, circulations, couloirs, halls, sanitaires, etc.). 

 

Dans le cadre des normes actuelles, la capacité d'accueil des espaces physiques d'apprentissage a été déterminée de manière à respecter ces mesures sanitaires, en particulier les jauges des amphithéâtres, de salles de cours et travaux dirigés seront redéfinies en conséquence. Aussi, avant la rentrée, les espaces physiques d'apprentissage (salles de TD, salles de cours . . . ) seront organisés de manière à respecter une distance d'au moins un mètre entre les tables individuelles (ou entre les espaces individuels de travail). Cette distance doit non seulement permettre de maintenir une distance de sécurité entre des étudiants assis à leur espace de travail mais, également, de mettre en place une circulation aussi sécurisée que possible à l'intérieur même d'une salle. Dans les amphithéâtres, une attention particulière devra être accordée aux conditions de circulation. En vue d'éviter les croisements, des consignes de circulation pourront être données (sens obligatoire, ordre de remplissage et d'évacuation des rangées . . .). Les salles de TP feront l’objet d’un protocole spécifique. Enfin, dans la mesure du possible, des groupes stables d'étudiants seront constitués afin de limiter les phénomènes de brassage et garantir le meilleur niveau de sécurité sanitaire pour le déroulement des activités de formation. Tous les usagers seront informés des capacités d'accueil et des mesures sanitaires à appliquer et tenus de les respecter. 

 

De même, une gestion des flux de circulation entre les salles d’enseignement sera mise en place. Elle est destinée à éviter les regroupements et croisements trop importants d’individus. Il y aura donc un balisage des zones de circulation (pour éviter les croisements si possible) et de respect de ces zones. Les zones de circulations mises en place au CRTCI, aux bâtiments L et A seront maintenues. Une zone de circulation sera mise en place au bâtiment C (entrée par un hall, sortie par l’autre, séparation des flux dans les couloirs). Certains bâtiments pourront rester temporairement fermés.

 

L’application systématique des gestes barrières, et en particulier une hygiène des mains fréquente, repose sur la mise à disposition adéquate des matériels et produits nécessaires. Des distributeurs automatiques de gel hydro-alcoolique seront disponibles dans tous les bâtiments accueillant du public. Le port du masque sera obligatoire dans les espaces clos, donc dans tous les espaces d’enseignement, d’expérimentation et de travail de l’établissement. A la rentrée l’école fournira deux masques lavables à chaque personne ayant vocation à être présente en permanence sur le site (élève, enseignant, enseignant-chercheur, agent, thésard, post-doc ou stagiaire). Lorsqu'à titre exceptionnel, des travaux pratiques nécessiteraient des manipulations ne permettant pas le respect de la distanciation physique, le port d'une visière fournie par l’école sera obligatoire.

 

Un protocole sanitaire est en cours d'élaboration pour la rentrée 2020 et sera détaillé ultérieurement sur le site internet.

Contactez l'ENI de Tarbes

47, avenue d'Azereix - BP 1629 - 65016 Tarbes CEDEX

+33 (0)5 62 44 27 00

  • Région Occitanie
  • Erasmus +
  • Logo midisup
  • Logo CGE
  • Logo UTFTMP
  • Logo CTI
  • Logo CDEFI
  • Logo MENESR